La Maîtrise et les chantres de Saint-Joseph Lectoure ont chanté avec le Chœur Notre Dame d'Arménie. / Photo DDM, Ysabel.

La standing-ovation qui a marqué la fin du concert du chœur Notre Dame d'Arménie, invité par la Maîtrise et les chantres de Saint-Joseph jeudi fut amplement méritée. Les auditeurs ont découvert le travail de grande qualité, tout en nuances, souvent sur plusieurs voix, de ce chœur de jeunes filles. Des voix puissantes ou si douces, telles un souffle, qui parfois se répondent en échos. On sent un apprentissage rigoureux, mais aussi une parfaite complicité entre le Maestro Robert Mlkeyan, chef du chœur national d'Arménie, et les jeunes chanteuses et la pianiste qui excelle aussi dans son accompagnement. La Maîtrise et les Chantres de Saint-Joseph de Lectoure avaient commencé le récital, puis ce fut un grand moment lorsque le maestro les a appelés pour interpréter tous ensemble Gabriel Fauré : le Cantique de Jean Racine et «In Paradisum». Cette semaine de réception des Arméniens inaugure de nouveaux échanges entre les deux chorales.

www.olarmenia.org et www.notrearmenie.org

https://www.ladepeche.fr/2019/07/14/chanter-pour-selever,8312024.php

Pour toute information complémentaire vous pouvez nous contacter en cliquant ici.